LETTRE À TOI, LA TIMIDE QUI VIT EN MOI…

LETTRE À TOI, LA TIMIDE QUI VIT EN MOI…

BONJOUR MES CHOUQUETTES !

Aujourd’hui, c’est un article un peu spécial que j’ai eu envie d’écrire… Aujourd’hui, je me dévoile encore un peu plus à vous afin d’évoluer. Comme vous l’avez vu dans le titre, il s’agit d’une « lettre » que je destine à la timide qui vit moi.

À toi, la timide qui vit en moi…

Pour la rentrée des classes, durant chacun de mes oraux, lors d’événements importants où je ne connaissais pas grand monde… Je crois bien que tu as toujours été là, quelque part en moi.

Durant vingt-trois années, j’ai accepté de vivre avec toi. J’ai accepté les états dans lesquels tu me mettais, les crises que tu provoquais, les sensations que tu me faisais éprouver… Finalement, je n’ai jamais vraiment su te tenir tête. Mais tu sais Timidité, aujourd’hui, j’en ai assez. J’en ai assez de ne plus évoluer par ta faute. Aujourd’hui, une nouvelle vie s’offre à moi ! Une vie pleine d’opportunités, de rencontres, de bons moments… Tout ça, j’ai envie de le vivre. J’en ai assez de ne pas oser, de ne pas tenter l’aventure. Finalement, je ne veux plus craindre ce que je ne connais pas.

Timidité, timidité…

Je me suis donnée tellement de mal pour changer. Malheureusement, toi, Timidité, tu n’évolue pas au même rythme que moi. Tu restes là, bien au chaud, blottie au fond de moi. Tu m’empêches d’aller vers de nouvelles personnes, de prendre la parole en public pour défendre mes idées, de participer à des événements prestigieux auxquels je suis pourtant invitée.  Plus généralement Timidité, tu m’empêches de profiter de la vie que je me suis donnée tant de mal à construire.

J’en ai assez d’envier ces gens qui se montrent et s’assument, assez de voir des personnes me passer devant. Aujourd’hui, je veux à mon tour oser. Je veux pouvoir faire entendre ma voix, montrer ce que je sais faire, profiter pleinement de ce que la vie a à m’offrir. Ainsi, je n’aurai plus jamais de regrets, je vivrai par moi-même.

Timidité, je t’écris aujourd’hui ces mots pour que tu puisses réaliser à quel point tu es néfaste. Tu détruits la vie de milliers de personnes qui me ressemble. Tant de gens ont le potentiel de réussir mais toi, Timidité, tu nous enfermes. 

Aujourd’hui, pour faire honneur à ce que je suis et pour devenir quelqu’un, je vais me faire violence. Le chemin sera long, je le sais… Mais je vais me battre contre toi chaque jour. Et tu sais quoi, je vaincrai. Je te vaincrai, Timidité.

manon

 

 

Partager:

50 Commentaires

  1. juillet 30, 2017 / 17:59

    Très mignon cet article! Je me reconnais totalement dans ta lettre et je sais que ce n’est pas facile de passer outre la timidité, il faut beaucoup de courage, ce que je te souhaites! 😉

    • juillet 30, 2017 / 20:10

      Merci pour ton gentil commentaire Nella. Ce n’est pas évident, mais petit à petit, ça évoluera ! J’en suis sûre.

  2. juillet 30, 2017 / 18:39

    Coucou Manon !
    Très bel article, je n’aurai jamais cru que tu sois aussi timide, tu as l’air tellement à l’aise sur Insta ou sur ton blog 🙂
    Je pense qu’avec le temps on prend de l’assurance et que la timidité s’efface peu à peu…
    Bisous
    Joy
    http://mangue-poudree.fr/

    • juillet 30, 2017 / 20:12

      Ah ! Je sais ! Beaucoup me l’ont dit hihi. Les écrans me rassurent pas mal ! Mais ce travail sur les RS et le blog m’aident en réalité beaucoup au quotidien pour m’assumer davantage ! C’est un vrai bon exercice. Il ne reste plus qu’à passer la barrière du réel aha.

      Bisous Joy.

  3. juillet 30, 2017 / 19:05

    C’était très émouvant ta lettre, et je m’y suis retrouvée 🙂
    C’est cool de lire qu’on est plusieurs à être dans le même cas!
    Bisous <3

    • juillet 30, 2017 / 20:12

      Merci ma belle. Je crois que, finalement, on est plus nombreux dans ce cas là. Mais c’est chouette de le savoir.

      Bisous.

  4. juillet 31, 2017 / 05:11

    Une jolie lettre et de jolis mots pour décrire tes sentiments face à la timidité.
    Je l’ai été pendant plusieurs années, mais avec l’âge, je le suis un peu moins, je me force à me faire violence, à sortir de ma zone de confort et je prends sur moi dans des situations où je sens qu’un soupçon de timidité va arriver.
    Ma fille aînée est très très timide, je l’aide pour passer au dessus de ce défaut , qui mine de rien, empêche d’avancer comme on le souhaiterait…
    Je te souhaite d’y arriver, et fonce, n’hésite pas !
    Des bisous et passe une bonne semaine

    • juillet 31, 2017 / 09:39

      J’avoue ne pas avoir la forme de timidité la plus importante qui soit, mais j’ai déjà conscience d’à quel point cela peut être gênant pour évoluer. Merci en tout cas pour ton gentil mot, il me fait chaud au coeur.

      Bonne semaine Nina.

  5. juillet 31, 2017 / 10:05

    Tres bel article ma belle 🙂 Je ne considère pas la timidité comme un défaut mais étant l’opposé d’une fille timide je peux comprendre que ça soit embêtant au quotidien ! Que tu sois timide ou non tu peux avancer dans la vie et je suis certaine que tu avanceras merveilleusement bien 🙂

    Des bisous 🙂

    • juillet 31, 2017 / 10:19

      Merci ma jolie. Disons que quand cette timidité n’est pas « handicapante », il n’y a pas de souci. Mais quand elle le devient, c’est vraiment pas évident. Mais j’avance effectivement, et ne serait-ce qu’avoir écrit ce biller m’a fait un bien fou.

      Bisous ma douce.

  6. juillet 31, 2017 / 10:36

    J’ai beaucoup aimé cet article, la façon dont tu l’as écris, et je m’y reconnais.
    Je n’ai que 18 ans mais je suis de moins en moins timide, plus le temps passe et plus je m’affirme avec facilité.
    J’espère qu’il en sera de même pour toi!

    Des bisous✿

    • juillet 31, 2017 / 12:43

      Je suis ravie que mon article ai pu raisonner en toi. C’est vrai que, finalement, en grandissant, la timidité s’estompe (quand on fait en sorte d’essayer). Je suis sure que ça n’ira que de mieux en mieux.

      Bisous.

  7. juillet 31, 2017 / 12:38

    Ta lettre m’a beaucoup touchée, je me suis reconnue dans tes mots.
    Cette peur de ne pas oser, et de rater des opportunités à cause de Miss Timidité…j’aimerais lui mettre une bonne claque des fois!
    Gros bisous <3
    Elo de paroledeblonde.fr

    • juillet 31, 2017 / 12:43

      Je vois qu’on se comprend parfaitement. C’est vrai qu’on a bien envie de s’en prendre à elle parfois. Mais il faut absolument la combattre, pour réussir.

      Bisous Elo.

  8. juillet 31, 2017 / 13:35

    Très très bel article avec des phrases vraies. La timidité c’est quelque chose que je connais également au quotidien. Plus je grandie plus j’arrive à m’en libérer mais celle-ci reste quand même très présente. Mais comme tu le dis si bien nous la vaincrons cette foutu timidité. Il faut que l’on s’oblige à dire oui à un tas d’opportunités sans penser aux conséquences ou même à l’inconnu.

    Je suis avec toi dans ce combat !

    Bisous ma belle ♡

    • août 1, 2017 / 09:56

      Merci d’avoir pris le temps de laisser un petit mot ma belle, ça me fait plaisir. Je sais que mon combat est celui de pleiiiiins d’autres personnes. On sera forts, tous ensemble !

      Bisous ma jolie.

  9. juillet 31, 2017 / 13:52

    Un très bel article ma belle! Tout est retranscrit comme si c’était moi! Je te souhaite d’évoluer et de vaincre cette timidité!
    Je te fais de gros bisous mon petit chat!

    • août 1, 2017 / 09:57

      Je savais qu’on se rejoignait là-dessus ma belle. Mais je sais qu’on avance, petit à petit.

      Pleins de bisous.

  10. deltreylicious
    juillet 31, 2017 / 14:46

    Hello ma belle,

    Ton article fait écho en moi, ma timidité m’empêche souvent de faire des choses. C’est une véritable épreuve pour moi d’aller en public, je n’ose pas aller vers les gens. Ma timidité m’éloigne des gens donc e te comprends !
    Bizzz Deltreylicious
    http://deltreylicious.com

    • août 1, 2017 / 09:58

      Je crois que malheureusement c’est un souci qui touche bien plus de personnes qu’on ne le pense. Mais petit à petit, il faut aller contre ça pour évoluer. Je crois en nous.

      Bisous beauté.

  11. juillet 31, 2017 / 16:35

    Jolie lettre ma Manon! Je dois avouer que moi aussi j’étais une grande timide, j’ai réussi à estomper côté au fil des années, mais garder un soupçon de timidité n’est pas une mauvaise chose !

    Pleins de bisous!

    • août 1, 2017 / 09:58

      Ah ça, je suis bien de ton avis ! Une petite touche, c’est très positif finalement. Mais ma timidité est encore trop importante pour le moment. Mais ça viendra !

      Bisous Mélissa.

  12. juillet 31, 2017 / 18:53

    La timidité fait également partie de moi, mais depuis que j’ai emménager à Lyon, à 600 km de ma famille et mes amis, j’ai énormément progresser et avec le métier que j’ai, je pense que je ne peux que m’améliorer. De plus, pendant mes études supérieures j’ai du faire beaucoup d’oraux 🙂
    A bientôt, eloonly

    • août 1, 2017 / 10:00

      Je me reconnais un peu dans tes paroles (sauf pour la distance). Mes études m’ont pas mal aidé aussi. C’est vraiment positif, et tout ça ne peut qu’évoluer positivement.

      À bientôt.

  13. août 1, 2017 / 03:35

    C’était très émouvant ta lettre, et je m’y suis retrouvée.

  14. août 1, 2017 / 10:36

    Merci d’écrire sur un sujet qui touche tout le monde mais dont on ose pas parler. Ton article m’inspire et fait beaucoup de bien 🙂

    • août 3, 2017 / 09:59

      Je suis heureuse que cet article t’ai plu. J’espère qu’il t’aura vraiment t’aider.

  15. août 1, 2017 / 10:58

    Une jolie lettre qui me fait écho… j’espère que tu réussira à surmonter ce trait de personnalité pour le meilleur. Mais n’oublie pas qu’il s’agit aussi d’une force : les timides sont bien plus réfléchis, observateurs et sensibles 🙂

    • août 3, 2017 / 10:00

      Je suis bien de ton avis ! Et je tiens à garder une part de timidité en moi, elle me correspond malgré tout. Merci en tout cas pour ce gentil mot.

  16. août 1, 2017 / 22:55

    Ma jolie Manon,

    Tes mots sonnent tellement justes ! Je me retrouve dans chacun d’eux. Je suis comme toi, la timidité a toujours été un frein à tout ce que j’entreprenais. Le seul moment où elle m’abandonnait c’est lorsque j’étais trapéziste, je la laissais au sol et en haut je m’exprimais vraiment. Cela me manque tellement. La timidité et la confiance en moi sont des points que je travaille également depuis des années mais encore plus depuis cette année. Comme tu le dis le chemin est long mais nous allons y arriver. Tu as bien raison de t’en libérer, elle n’a aucune raison de dominer la merveilleuse femme que tu es.

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

    • août 3, 2017 / 10:04

      Ton commentaire ma Morgane, tellement touchant. Je comprends complètement ton témoignage car, pour ma part, c’est en musculation que je me libère pas mal. Je prends un mental d’acier quand je m’entraine ! Je sais que toi aussi tu arriveras à évoluer, tu es une merveilleuse personne.

      Bisous ma beauté.

  17. août 2, 2017 / 15:41

    Une jolie lettre qui peut-être te permettra de dépasser ta timidité.
    Je te souhaite plein de courage pour cela en tout cas !
    Bises, à très vite

    Lice – http://www.leblogdelice.com

  18. août 3, 2017 / 10:29

    Un très bel article ! Je te comprends parfaitement et tu décris cela avec les bons mots ! La timidité nous empêche clairement de vivre, de vivre ce que l’on veut vraiment vivre et tu me pousses à dépasser mes peurs aussi à cause de cette timidité! Merci ! 🙂

    Des bisous ma belle, Lisa

    • août 3, 2017 / 13:37

      Je vois qu’effectivement tu as bien saisi ce que je voulais dire aha #TeamTimides ! Mais on vaincra, c’est sûr ! Je crois en nous.

      Bisous ma jolie.

  19. août 4, 2017 / 14:00

    Un article très touchant, je trouve que c’est encourageant que tu t’interroges et que tu cherches à vivre le meilleur qui s’offre à toi. Vive la réserve, à bas la timidité 🙂

    • août 4, 2017 / 16:54

      Merci pour ce gentil mot. J’avance petit à petit, c’est l’essentiel. Et je valide à fond ton « vive la réserve, à bas la timidité » aha !

  20. août 5, 2017 / 07:02

    Très touchant ton billet 🙂

    Je l’étais aussi plus jeune mais avec le temps, on comprend qu’il est nécessaire de s’ouvrir au monde à son rythme, et surtout quand il le faut. Un brin de timidité ne fait pas de mal. Courage dans ta démarche vers l’épanouissement total. C’est un chemin qui peut sembler difficile mais on y arrive toujours au bout du compte, en ne se prenant pas la tête et en se laissant porter par ses envies.

    xx

    • août 7, 2017 / 17:11

      Merci pour ce retour Sara. Je suis bien d’accord, la timidité n’est pas forcément en défaut. Je suis sûre de pouvoir m’en sortir, j’ai déjà bien évoluer à ce niveau aha.

  21. août 6, 2017 / 09:19

    J’aime beaucoup ta façon d’écrire et de t’adresser à ta timidité, c’est d’ailleurs très courageux en soi de nous en faire part ! 🙂
    Je ne connais pas une personne qui n’ait montré à un moment ou un autre de la timidité, bien que nous la vivions tous à différents niveaux. J’ai d’ailleurs été surprise de constater que ma petite sœur, ce petit électron libre tellement sociable qui n’a jamais l’air timide, pouvait se montrer aussi mal à l’aise que n’importe qui lorsqu’il s’agissait de prendre la parole devant un grand public.

    La timidité n’est pas forcément un défaut. Elle permet aussi d’être plus attentif et observateur, de mieux étudier les autres puisque dans notre recherche d’acceptation, nous faisons ce que font tous les bébés pour se développer et grandir : nous imitons. Ta timidité t’a sans doute permis d’observer la société et d’en comprendre les codes, à défaut de te donner l’envie d’y participer. Bien sûr, les personnes qui sont moins timides sont également aptes à être observatrices et à comprendre la société ; mais toi tu auras plus d’expérience en la matière. 😉 En tant que timide, on cherche souvent à être parfaits puisque notre peur, c’est le rejet. Il faut accepter de ne pas pouvoir plaire à tout le monde, et de réussir à apprécier ses propres exploits sans attendre que quelqu’un d’autre le fasse.

    Gros bisous ma belle, passe une bonne journée !

    • août 7, 2017 / 17:15

      Tu as toujours les bons mots Marion, c’est vrai que la timidité n’est pas complètement un défaut. Elle a effectivement cet avantage de nous rendre observateur. J’ai adoré lire ton point de vue dans ce commentaire car tu m’as vraiment permis de relativiser. Merci pour ça.

      Gros bisous ma jolie.

  22. août 7, 2017 / 10:02

    Tu vas parvenir à vaincre ta timidité mon petit chou d’amour, j’en suis certaine!
    Tu es une fille exceptionnelle & pleine de qualités et tu mérites d’avoir la vie dont tu rêves ♡

  23. août 8, 2017 / 10:50

    Félicitation pour cet article ma belle, et tu as bien raison de prendre cette décision car tu mérites de vivre la vie que tu veux vivre. Tu as eu le courage de l’écrire noir sur blanc et c’est déjà une grande étape, alors je sais que tu y arriveras! Bisous et vive la toi sans timidité!

    • août 8, 2017 / 10:58

      Merci pour ton adorable mot Grace. C’est vraiment gentil. Je suis contente car, en effet, cet article est un pas en avant (et j’en ai déjà fait pas mal quand même aha).

      Bisous. Et encore merci.

  24. août 9, 2017 / 14:28

    Si bien écrite cette petite lettre mon chat et tu ne sais pas à quel point je m’y reconnais dedans…
    Ahh sacré timidité va !
    On l’a vaincra, un jour <3

    • août 9, 2017 / 18:11

      Je ne savais pas que tu étais timide aussi ma Karine. Mais je crois en nous, je sais qu’on vaincra !

      Bisous ma belle.

  25. août 10, 2017 / 10:37

    Très joli article ! J’avoue ne pas être timide mais plutôt réservée … Courage en tout cas car j’imagine les difficultés au quotidien…

    Gros bisous

    • août 10, 2017 / 11:37

      C’est vrai que c’est assez différent finalement ! Merci ma belle, c’est pas toujours évident mais cela va de mieux en mieux hihi.

      Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *